Mécénat

Illustrations : Nicolas Zadounaïsky
Logo : Sarah Lazarevic, Nicolas Zadounaïsky, Mickael Delorme

Le Fonds de Dotation “Spiritus LT” a pour but de proposer l’animation de stages nommés “Découvrir sa Joyeuse Contribution” aux États-Unis, à destination des étudiants universitaires. Ce projet sera porté par la traduction du “Tao T’es Clown, Introduction à la Clown-Thérapie“, l’ouvrage pédagogique de référence de Clownessenciel, dont la traduction américaine portera le titre : “Solidarity Chérie“.

En France, la Formation des Clownessenciels est destinée aux personnes désireuses d’acquérir des compétences spécifiques visant à animer des stages du Clown Éveilleur, destinés à un public d’adultes ou d’enfants.

Aux États-Unis, la Formation des Clownessenciels proposera de former, sur 19 jours, des animateurs sur la même base pédagogique, dans l’objectif d’animer les stages : « Découvrir sa Joyeuse Contribution ». Ces stages seront destinés aux étudiants des universités américaines, pour éveiller le désir de découvrir ce qu’ils sont venus faire sur Terre.

Le Fonds de Dotation Spiritus LT

Découvrir sa Joyeuse Contribution

Ainsi, de contacter et de faire éclore le cadeau de contribution qu’ils sont venus apporter sur notre planète. Ces stages se dérouleront sur un temps court d’une journée par une immersion forte et intensive. L’objectif phare de ce stage, par la conjonction des outils d’intériorisation et d’extériorisation, est d’amener chaque être vers une plongée au cœur de ses plus hautes aspirations, permettant alors, de découvrir et comprendre ses dons, ressources et talents les plus singuliers.

L’objectif est de former les animateurs qui vont ensuite, voyager d’université en université pour proposer ce stage unique. Pour les jeunes générations, il consiste à leur apporter une première expérience intense, à un âge où l’on recherche son orientation dans un système classique et généraliste. Agir à ce moment de la vie, permet de mettre à jour des éléments de connaissance de soi sur un terrain fertile où chaque graine semée va créer un potentiel et ouvrir une porte vers un chemin d’accomplissement, en accord avec notre essence profonde. L’intuition profonde de chacun.e ainsi révélée, chacun.e pourra comprendre progressivement qu’il/elle est créateur de son chemin et pourra s’épanouir hors des sentiers de « formatage » bien souvent présentés comme seule destination.

Le système d’enseignement en place actuellement évolue, mais offre en matière d’études encore trop peu d’espaces d’expérimentations, de jeux désintéressés, de questionnements et d’observations de nos talents et nos passions.

L’étudiant se trouve face à des choix de disciplines et de cursus d’enseignements traditionnels et sectorisés pour lesquels il n’est pas toujours bien guidé, laissant peu d’espace de « jachère » pour découvrir qui Il Est Vraiment.

À cette période de l’existence, bon nombre de jeunes ressentent profondément le besoin de prendre un temps de recul, se traduisant par une autorisation à contempler ce qui ce vit, un temps de ressourcement et de découverte de soi, un temps souvent nommé : année sabbatique. C’est aussi l’âge où l’on voit surgir des désirs d’apporter au monde ce que nous seuls pouvons amener : ce qui nous meut au plus profond.

L'Âge des Découvertes

Créer des Chaudrons de Solidarité

Un second objectif, proposé par le stage “Découvrir Sa Joyeuse Contribution“, est de créer des groupes solidaires d’entraide et de soutien dans ce processus de réalisation personnelle où les découvertes vécues lors du stage vont pouvoir être partagés, encouragés et prolongées au sein d’un collectif, déjà entraîné et soudé par cette expérience immersive. Ce groupe constituera un Chaudron de Solidarité qui perdurera longtemps après la tenue du stage.

Les méthodes utilisées dans ce stage sont ceux transmis lors de la Formation des Clownessenciels.

La Clown Récit’Action®, élément important de la Formation des Clownessenciels, est un outil qui vient nous connecter à un contexte de créativité et de solidarité et vient manifester le processus d’accouchement de nos aspirations profondes. Le but est donc que ces groupes ainsi créés, perdurent et continuent de cheminer ensemble dans le développement et l’ensemencement des découvertes qui ont été faites sur cette journée. Ainsi une foultitude de “démocraties à taille humaine” vont rester en contact et grandir ensemble.

Solidarity Chérie sera mis en place en 2026 pour la première promotion américaine. Les participants à la Formation des Formateurs en Clown-Thérapie pourront co-animer dans les Formations des Clownessenciels en France et aux États-Unis. Ce qui nous permettra de nous diversifier et d’élargir notre champ d’action au-delà des frontières et de toucher des générations qui ont toute l’énergie et le potentiel pour se lancer dans l’aventure de leur destinée et qui recherchent leur contribution. L’Art du Clown, est un fabuleux catalyseur d’orientation, un aiguilleur de sens d’existence et de plaisir, un passeur de réalisation personnelle autant qu’un connecteur à notre être profond. 

Notre clown agit en dedans, tel un Maître Intérieur, nous pour nous rapprocher de ce qui nous fait Joie. Du contact avec notre intériorité, naît alors la compréhension du service que nous sommes venus apporter en ce monde.

Catalyser les Contributions

Au sein des universités américaines, l’on peut trouver des enseignements reconnus institutionnellement, qui transmettent de nombreuses disciplines spirituelles. Par exemple, à San Francisco, au Californian Institute of Intégral Studies, il est proposé l’enseignement intégral combinant rigueur académique, conscience et spiritualité pour favoriser la croissance personnelle et professionnelle.

Ce sont ces raisons qui m’ont fait choisir les États-Unis pour le projet Solidarity Chérie. Il y règne culturellement, une compréhension transmise tôt, que l’être est venu en ce monde pour apporter ses qualités uniques, une reconnaissance de la beauté et des talents de chacun dans une tâche précise, qui est comme un sésame placé en notre cœur, à découvrir. L’étudiant, reçoit tôt la notion du fait qu’il est inutile de disperser ses énergies dans l’apprentissage de disciplines qui ne lui serviront jamais.

Apporter une expérience catalysatrice, à l’âge de 18-20 ans, permettant d’accéder à une meilleure connaissance de soi, offre un très bon terrain de décollage. À ce moment de la vie, l’étudiant bénéficie d’un réseau d’accompagnement et également le soutien rassurant de la famille. C’est aussi l’âge des désirs flamboyants de vivre sa vie à pleine dents. Sécurisé et aux contraintes plutôt légères, il va pouvoir déployer plus aisément ses ailes. Une forme d’insouciance, une énergie très particulière, emplie d’enthousiasme offrant la liberté, l’audace et la conviction que l’on peut franchir les obstacles avec facilité.

À cet âge-là, certains rêvent de nettoyer les océans, d’autres de parcourir le monde à la rencontre de nouvelles façons d’être et de vivre ensemble, d’autres partent en voyage à l’intérieur, d’autres encore montent une start-up : c’est l’âge des désirs herculéens, des rêves du bout de Monde et du Tout Possible.

Si vous souhaitez monter à bord de ce projet, si vous avez envie de nous faire part d’idées, de suggestions, d’inspirations, vous êtes les bienvenus et vous pouvez me contacter au 06 69 31 27 28.

Éducation à la Solidarité

Une des composantes du Projet “Solidarity Chérie” a trait à l’Éducation à la Solidarité. Tous les groupes d’étudiants d’universités américaines qui auront vécu la journée “Découvrir Sa Joyeuse Contribution” seront accompagnés durant 3 ans au travers de Webinaires, en téléprésentiel, transmettant les principes du Compagnonnage de Co-créativité.

Qu’est-ce que ça veut dire “éduquer à la solidarité” ? Il s’agira de transmettre des réflexes d’aide et d’entraide les uns envers autres. Nous considérons que, lorsque nos Figures Cachées sont “sur les gradins de la piste”, notre Être Profond réceptionne aussi des idées, des trouvailles, des messages qui concernent d’autres personnes.

Nous considérons que nos Anges dialoguent et que nous pouvons parfois capter leurs messages à destination des autres. Nous réceptionnons ainsi des messages pour notre entourage, parfois plusieurs semaines après, parfois en temps réel, parfois en différé. La Clown Récit’action® est un dispositif qui nous permet justement cet ajustement.

Les étudiants qui se réuniront pour une expérience flash, immersive et intense d’une journée resteront ainsi en connexion par la suite avec leur groupe de baptême. Nous allons donc créer des conditions favorables pour que ces étudiants continuent de rester en contact et de co-créer des solutions pour concrétiser leur contribution. En effet, afin que nos actions s’ancrent et se cimentent dans le réel, nous avons besoin de nous entourer de pairs suivant le même processus.

Il s’agira donc de maintenir cette connexion en créant des Cercles de Solidarité lors de ces Webinaires et en transmettant l’enseignement du Compagnonnage de Co-créativité, afin que tous puissent continuer à penser les uns aux autres, à transmettre le fruit de leur inspiration et à communiquer leur énergie et leur valorisation pour que ce groupe reste soudé durant des années.

Nous pensons rarement à nous connecter les uns aux autres à distance, surtout après une expérience qui a duré peu de temps. L’idée de “Solidarity Chérie” est donc de maintenir cette connexion et de transmettre que nous pouvons, même si nous ne nous voyons pas tous les jours, créer une continuité, dans le visible et dans l’invisible.

Le Mécénat

Le Projet permettra ainsi de connecter les étudiants quels que soient les vents, les marées et les soleils des existences individuelles.
Vive et Vivement ce Nouveau Monde, dans lequel nous pouvons toutes et tous oeuvrer sur la base de notre véritable contribution !

Nous recherchons des Mécènes pour soutenir ce projet.
Si vous êtes intéressés, nous vous remercions de contacter Lydie Taieb au 06 69 31 27 28, du lundi au vendredi de 10h30 à 20h30.

Nous cherchons des Mécènes pour soutenir le projet « Solidarity Chérie » à hauteur de 250 000 € réparti ainsi : 

  • 60 000 € pour la rénovation du bien immobilier Solenzara à Moutiers-au-Perche. Ce Bien immobilier proviendra d’un Don effectué au Fonds de Dotation par la Fondatrice et a pour objectif de devenir le Lieu de Convergence du Fonds de Dotation.
  • 60 000 € pour la rémunération de trois années des Formateurs en Clown-Thérapie
  • 80 000 € pour financer le projet de formation en ligne « Clown-Therapy » destiné aux États-Unis qui diffusera la Pédagogie du Clown Éveilleur et fera connaître le projet « Solidarity Chérie ». Cette formation transmettra la Processus d’Extraordination®, qui est au coeur de la Pédagogie du Clown Éveilleur, aux États-Unis.
  • 30 000 € pour la publicité de « Clown-Therapy », soutenu par la traduction de l’ouvrage “Tao T’es Clown, Introduction à la Clown-Thérapie” dont le titre deviendra “Solidarity Chérie” dans sa traduction américaine.
  • 20 000 € pour la transformation du département Clownessenciel de l’entreprise SASU Spiritus LT en Fonds de Dotation Spiritus LT.

Le Bien immobilier “Solenzara” proviendra d’un Don de la fondatrice effectué au Fonds de Dotation et a pour objectif de devenir le Lieu de Convergence du Fonds de Dotation.

Nous serons fiers de proposer à nos Mécènes de devenir Ambassadeurs de Clownessenciel.

Les Témoignages

Stages du Clown Éveilleur et des Stages "La Conscience Corporelle du Clown"

Maintenant que j’ai commencé à ouvrir les vannes, je ressens comme un torrent jaillissant qui me paraît intarissable, plus puissant que la fonte des neiges éternelles ! Ouf ! Merci pour tout ce travail ; ces quelques jours m’ont permis : – de vérifier, valider en moi, le travail effectué ces derniers mois, de ressentir la légèreté induite par ces découvertes et de clowner avec plus de liberté. – de personnaliser, clarifier, décrire mes Figures Cachées mises à jour et de continuer à les transformer et d’en trouver d’autres. – de les identifier, de les observer et de les prendre comme autant d’axes de travail, de pistes à explorer. J’ai réussi à assembler les pièces de mon puzzle peu à peu ! Globalement, mon Grand Commentateur interne est moins actif : souvent même il n’a pas le temps de finir ses phrases (!). Concernant les autres figures identifiées, c’est très intéressant pour moi parce qu’elles me servent beaucoup dans la vie de tous les jours, me permettant la distance et la non-identification aux émotions. Cela me permet d’affiner le travail d’observation ; je trouve l’exercice plus facile en les ayant « personnalisées » comme nous l’avons fait. Je vois et joue avec ma part d’ombre avec humour et plus de bienveillance, mais sans faiblesse ni laisser-aller. J’ai encore à les affiner et à les regrouper en famille. Et si je faisais un jeu de 7 familles ?

• Anna

Moi, vu de dedans, c’est une fille carrée
Une histoire de coupe de cheveux, mais pas seulement
Jamais paumée, à trop connaître les GPS, Le chemin est déjà bien fléché
La mise en équation facile
Au pays des calculs–actrices, je suis reine !
Parce que, vu de dedans, ça bouillonne, ça tourbillonne !
Je sens bien que je me cogne de plus en plus dans les coins du carré
« On » me le dit souvent : « T’es trop entière “
« Tu ne fais jamais dans la demi-mesure »,…
« On » voudrait me faire croire que c’est un sacré défaut, Qu’il va me falloir lisser tout ça.
Mais « on » ira se faire voir !
Mon Ange Gardien l’a grillé, toasté même !
Et puis comme mon Ange Gardien a compris
Qu’il pouvait s’en donner à cœur joie,
Il m’a mis le « Tao T’es Clown » sous le nez :
Un spectacle complet au théâtre du rond-point Détour à la librairie
Un livre qui gratte le nez de ma Clowne.
Éternuement intérieur ! Ça secoue drôlement !
Je ne vais quand même pas la laisser choisir un livre aussi vite,
Je – la scientifique – vais lire quelques lignes de présentation
Peut-être même réfléchir, analyser, comparer…
Ça résonne, une scientifique
Bon alors ce livre il est de qui ?
« Lydie Taïeb vient d’un univers ingénieur chercheur. »
Alors oui, c’est possible ? !
Alors oui, maintenant je connais bien les équations, surtout celle de la terre…Maintenant je pourrais peut-être me pencher sur moi (du dedans).
Oulala ça paraît Ô !
Je ne sais pas si je réussirais à lâcher le GPS
Et à avancer en confiance les yeux fermés.
Je pourrais bien avoir le vertige.
Quoi qu’il en soit (en soie c’est doux)
Et surtout quoiqu’il en sera, MERCI.
Merci pour la ribambelle de chats-pîtres
Qui m’a permis de comprendre mes vibrations internes.
« Tao T’es Clown », un livre de traitement du signal,
De mon signal.
Je n’ai plus qu’à trouver le petit pas de danse
Qui me mènera à mon premier atelier clown.
J’ai hâte maintenant d’aller me promener pieds nus
M’éloigner du chemin balisé, lâcher la carte,
Sentir l’herbe et les pâquerettes qui chatouillent, peut-être vous rencontrer,
VIBRER, MA CLOWN ET MOI, DANS L’INSTANT PRÉSENT !

• Daphné

“Quand je suis arrivée sur le lieu du stage, au Tertre, j’ai eu l’impression d’être chez moi. Je pense avoir lâché prise, sans m’en rendre compte, un peu plus à chaque stage. Je parle d’un lâcher-prise dans la vie quotidienne, dans tous les petits moments qui la composent. À chaque stage, je me débarrassais, sans le savoir, de mes « pelures d’oignons « et me voilà toute nue ou presque. Pour la première fois, je suis aussi spectatrice des autres sans pensées parasites. Qu’est-ce que c’est reposant ! Peut-être est-ce parce que je sais que ma clowne Adrénaldine est là et qu’elle s’occupera de tout. Autre découverte liée à l’improvisation avec Pascal : une liberté non encore expérimentée dans le duo et une envie de jeu encore plus grande. Grâce à cette improvisation, j’ai détecté une autre Figure Cachée, très intelligente ! Je dois encore l’explorer, elle se cache bien ! Merci à tous pour toutes ces pépites !”

  • Anna

« Ce stage du Clown Éveilleur m’a beaucoup apporté et je le recommande à tous ! Totale évasion sur les rythmes musicaux. Se laisser porter dans des impros et des danses délirantes et délivrantes… C’est une expérience enrichissante avec Lydie, la meilleure des guides, si attachante. Encore milles mercis de Choupi qui y a pris vie.»

• Nelly

« Des émotions fortes, des fous rires, des larmes parfois, des rencontres, des caractères, du respect, l’instant présent tout le temps ; rencontrer son clown représente tout ça à la fois pour soi-même. Que du bonheur ! Merci à tous ! »

• Ludovic

« Je garde un souvenir ému, viscéral du stage du Clown Eveilleur… Un peu comme si tout était né cette semaine-là ! Je me suis rencontrée, trouvée. Le clown m’a réconciliée avec la danse ou plus exactement ma danse ! Chouette, un souffle nouveau ! Maintenant je mixe le corps, la voix, la danse et j’ai retrouvé le plaisir, la découverte de l’autre autant que de moi- même. Je m’aime mieux ! »

• Virginie

« Merci pour cette semaine en mouvement, sérénité, écoute et émotion. Le clown est comme un enfant bienveillant, sincère, spontané, à qui on offre un cadeau. On ne sait pas s’il va jouer avec le cadeau ou l’emballage – avec le mot ou le geste, avec lui-même ou le public… – mais le principal c’est qu’il joue ! »

• Anick

« J’ai les yeux qui s’ouvrent en immense quand je repense à nos passages sur scène, les cadeaux, l’oser avec un grand O, et oser quoi, oser juste être là ! L’énergie que ça prend de s’éplucher. En fait on ne se retrouve jamais nu mais juste avec soi. »

• Marion

« Ces stages sont pour moi des cocons, des bulles de douceur, de bienveillance, de présence active et productive. Je me laisse porter par l’acuité de ton regard et je sais que chaque stage avec toi est un pas de plus vers mon clown. »

• Cathy

« J’ai apprécié le travail sans jugement et en douceur de ce week-end. On a le temps de se poser, de traverser le désert et de créer du silence en soi avec le nez et sans le nez.»

• Emmanuelle

« Un apprentissage dans la douceur et le respect de chacun, des exercices d’une grande intensité, une découverte, comme le début d’un processus, qui continue si je maintiens ma conscience en éveil. Au retour, un état de grand calme, de quiétude et le désir de continuer cette formation. Culinaire : une cuisinière haut de gamme, pleine de saveurs, couleurs, douceurs et poétique en plus. Le manoir sublime dans son cadre de nature, des chambres luxueuses, une salle de travail agréable. Un grand énorme merci. »

• Christine

« Merci encore et encore pour tout ce travail, c’est gratifiant pour moi de constater les progrès petit à petit surtout que j’arrive à observer plus finement les phénomènes et non plus en tout noir ou tout blanc. Efficacité car travail en profondeur, pas plaqué, je sens que je gagne en «densité». »

• Jojo

« J’aime : le choix du lieu, sa campagne, son extraordinaire qualité de silence ; la cuisine de Marion, joyeuse petite fée pour impatients gourmets ; le goût sous mes dents de saveurs nouvelles ; votre attention aux êtres ; les petits séismes que le stage a déclenché en moi ; le temps donné au clown de chacun. Bulle aime apprendre écouter regarder les autres.»

• Bulle

« J’ai apprécié de rencontrer des personnes si riches et différentes, cela permet des échanges chaleureux et vivants. J’ai beaucoup aimé le travail préparatoire permettant de mettre à jour et surtout de nommer mes personnages invisibles afin de pouvoir les apprivoiser et être en harmonie avec eux. »

• Odile

« L’ensemble – jeux, cuisine, danses, impros, lieu – créent une symbiose tout à fait extraordinaire. Avec du recul, je donne à cet ensemble un sens très singulier, indissociable du reste. Le stage m’est apparu intense mais reposant. Je me rends compte que j’ai appris sur moi et pris conscience de tant de fonctionnements personnels que je suis pret^ e à passer à un autre niveau de jeu avec eux. J’ai été ravie des rencontres ; être dans un groupe de personnes aussi bienveillantes était un réel plaisir. Je suis rentrée avec plein de belles choses, dans ma valise Clown. »

• Colette

« Votre complémentarité est excellente. J’ai senti que la progression et la mise en action de cette conscience étaient vraiment portées par la succession des jeux proposées et le recentrage des expressions. Autre ressenti génial, c’est de m’être senti libre par votre neutralité dans une présence de chaque instant. Des propositions judicieuses et pertinentes sans aucune relation maître-élève, comme bande de chercheurs prêt à avancer ensemble. »

• Christian

« Merci pour cette semaine en mouvement, sérénité, écoute et émotion. Le clown est comme un enfant bienveillant, sincère, spontané, à qui on offre un cadeau. On ne sait pas s’il va jouer avec le cadeau ou l’emballage – avec le mot ou le geste, avec lui-même ou le public… – mais le principal c’est qu’il joue ! »

• Anick, Clown : Biscotte

« Les fondations de mon clown commencent a être solides. Il grandit doucement et sereinement. Merci d’être un de ses architectes. Et tu connais ma profonde admiration pour ces derniers.

« Ces stages sont pour moi des cocons, des bulles de douceur, de bienveillance, de présence active et productive. Je me laisse porter par l’acuité de ton regard et je sais que chaque stage avec toi est un pas de plus vers mon clown. »

• Cathy

« Un apprentissage dans la douceur et le respect de chacun, des exercices d’une grande intensité, une découverte, comme le début d’un processus, qui continue si je maintiens ma conscience en éveil permanent. Des constats : mes différents états – nostalgie, irritation – ne sont que des passages, de plus en plus fugaces. Plus de facilité à exprimer simplement mes sensations, etc. sans jugement envers moi-même. Au retour, un état de grand calme, de quiétude et le désir de continuer cette formation. Voyage, transport, accueil : manque juste le tapis rouge à l’arrivée . Sur le plan culinaire : une cuisinière haut de gamme, pleine de saveurs, couleurs, douceurs et poétique en plus. Le manoir sublime dans son cadre de nature, des chambres luxueuses, une salle de travail agréable. J’ai apprécié tout ce qui a été proposé et dégusté. Heureuse de constater que petit à petit je progresse, à mon rythme. Un grand énorme merci. »

• Christine

« Je me suis immédiatement sentie à l’aise : accueil simple et sympathique dans une maison vaste et chaleureuse. Je considère ce stage comme un éveil de tous mes sens : les sons, la vue (marche face à la nature qui s’éveille), le silence qui règne dans la maison, le goût éveillé par les épices qu’utilise Marion dans sa cuisine de saison, simple mais originale ainsi que beaucoup de sensations corporelles tant à l’intérieur avec les exercices de méditation, marche à 5 temps, qu’à l’extérieur avec la marche pieds nus dans l’herbe, le jacuzzi. J’ai ressenti une évolution dans les improvisations : due aux débriefings, aux différents modes d’impros, aux exercices de relaxation qui m’ont permis de me connecter à mes émotions et mes sensations qui venaient s’intercaler entre les impros ; petit à petit mon clown trouvait quelques pistes à explorer pour s’affirmer. Les expériences les plus marquantes, en vrac : il m’est impossible de dissocier les impros des exercices de méditation et de relaxation, du site, de la cuisine, du rapport qui existait entre les gens, de l’absence de tout jugement et d’interprétation : ça m’a paru si simple une fois dit, alors que c’est si compliqué dans la vie ordinaire. Ce dernier point m’a vraiment rassurée et allégée, je me dispersais moins dans ‘le jugement des autres’, je consacrais toute mon énergie pour moi seule. Autre point important : le changement de prénom ; je ne pensais pas que ça m’apporterait autant de légèreté. Je ressens un grand nettoyage, et un clown, embelli, revisité. »

• Océane

« Merci encore et encore pour tout ce travail, c’est gratifiant pour moi de constater les progrès petit à petit surtout que j’arrive à observer plus finement les phénomènes et non plus en tout noir ou tout blanc. Efficacité car travail en profondeur, pas plaqué, je sens que je gagne en « densité». Je constate que je ne prépare plus du tout les impros à l’avance, aucune projection, même pas une seule seconde ! ‘Ma’ Figure Cachée se manifeste en face des mots, ainsi que ce qui concerne la parole, la voix, et surtout chantée. Je sens la difficulté à sortir du domaine connu, d’oser, d’explorer librement des registres inconnus, d’aller plus encore vers ma singularité sans craindre d’être incomprise. Je n’ai plus peur de « mon » comédien par rapport à mon clown. Longtemps, j’ai craint que le comédien prenne toute la place en empêchant le clown de s’exprimer. Je perçois plus de fluidité en clownant comme s’il y avait plus de place à l’intérieur ou bien moins de coins et recoins où me cogner ! Plus globalement je sens de plus en plus d’aisance, de justesse et de naturel en vivant en groupe, sans question ou hésitation sur la place que j’occupe. »

• Jojo

« J’aime : le choix du lieu, sa campagne, son extraordinaire qualité de silence ; la cuisine de Marion, joyeuse petite fée pour impatients gourmets ; le goût dans ma bouche sur ma langue sous mes dents de saveurs nouvelles ; votre attention aux êtres ; les petits séismes que le stage a déclenchés en moi ; le temps donné au clown de chacun. Bulle aime apprendre écouter regarder les autres. Térébenthine, ‘ma’ clown, aime jouer avec son corps sa voix la musique les mots quand ils sont là toucher goûter… Alors pendant ces quelques jours, Bulle disait à Térébenthine « Calme-toi, arrête de gigoter tu me donnes mal partout, prends tout ce qu’on te donne, prends-en de la graine, je bosse pour toi, laisse-moi trouver ». Et Térébenthine disait à Bulle : « Laisse-moi sortir, viens on va se rouler dans l’herbe et danser avec les oiseaux ». Un peu comme les premiers rendez-vous amoureux, la rencontre fait peur quelquefois, le cœur bat plus fort. »

• Bulle

« J’ai apprécié de rencontrer des personnes si riches et différentes, cela permet des échanges chaleureux et vivants. J’ai beaucoup aimé le travail préparatoire permettant de mettre à jour et surtout de nommer mes personnages invisibles afin de pouvoir les apprivoiser et être en harmonie avec eux. Devenir poème… Cette expression me parle beaucoup, car pour moi, il ne s’agit pas de savoir mais de connaître … et que chante ma vie ! Et je reviens avec une belle victoire car j’ai laissé tomber deux barrières énormes : la peur du ridicule et du regard des autres. J’ai osé me donner à voir « nue », sans habits d’emprunt. »

• Odile

« Je me sens beaucoup plus fluide qu’avant le début de ce travail. Je fonctionne de plus en plus dans l’observation de ce qui se passe à l’intérieur et quand je m’égare « hors de moi », je le constate assez vite. Je dirais que je fonctionne moins en « non-conscience » ou quand c’est le cas, c’est comme une attitude choisie, une sorte de vagabondage délibéré. J’ai senti au cours du stage beaucoup plus de calme intérieur qu’il y a quelques mois, peu de pensées parasites et surtout très peu d’émotions perturbatrices. Pour la première fois, j’ai regardé la vidéo de mon impro avec nettement plus d’objectivité. Dans les mois précédents, j’étais plutôt ébahie de me voir comme ça ! Et là, je me sens plus capable d’analyser, sans jugement, et de voir les pistes à explorer, en particulier d’aller vers plus d’amplifications. Merci encore pour tout ce que vous m’amenez à vivre. »

• Pétumiette

« Je suis arrivée et repartie sans problème du Tertre, lieu magique et reposant ! La cuisine de Marion, m’a apporté beaucoup de réconfort. L’ensemble – jeux, cuisine, impros, lieu – créent une symbiose tout à fait extraordinaire. Avec du recul, je donne un sens très singulier, indissociable du reste. Le stage m’est apparu intense mais reposant. Je me rends compte que j’ai appris sur moi et pris conscience de tant de fonctionnements personnels que je suis prête à passer à un autre niveau de jeu avec eux. La marche du pouvoir et le clown boléro, intéressantes à découvrir et à pratiquer : quel apaisement pour le corps et l’esprit ! La Clown Danse : libérateur ! L’utilisation du langage adapté au clown me semble très importante dans mes recherches incessantes pour améliorer mon jeu. J’ai été ravie des rencontres ; être dans un groupe de personnes aussi bienveillantes était un réel plaisir. Je suis rentrée avec plein de belles choses, dans ma valise Clown. »

• Colette

« Je me suis régalée : l’harmonie entre la pâquerette entre les doigts de pied, les silences tranquilles pendant les repas, la saveur de la présence de notre cuisinière Régine, les jeux, la danse, la grande bâtisse, les temps de calme, la terre chaude et parfumée, le massage, le ciel changeant, votre complémentarité…. et les voyages clownesques. Une navigation fluide dans laquelle je me suis bien nourrie. Le point fort pour moi, c’est lorsque mon clown déroule le fil du vivant. Un grand plaisir à ne pas savoir, à ne pas vouloir… et saisir ce qui a émergé dans la page blanche de l’espace/temps pour être avec moi, l’autre, le public et plus ‘encorps’. J’ai peu senti le cadre des horaires car tout glissait naturellement. Les marches pour moi ont été très intéressantes et l’occasion de prendre conscience de l’emprise de mon activité mentale et du positionnement de mon corps. J’aime beaucoup la Clown Danse de Libération car elle permet de rentrer dans le travail des émotions facilement. Je suis repartie avec plein de pépites. Merci ! »

• Sabine

J’ai adoré ce stage de Conscience Corporelle du Clown. C’est la première fois que j’expérimente le fait d’être vraiment présente, de manière un peu prolongée. C’est aussi la première fois que j’expérimente cette présence au temps présent sur scène, et j’en ai ressenti un plaisir fou. Je trouve particulièrement riche la complémentarité Méditation / Danse / Clown, pour percevoir tout ce qui peut se passer, (sensation, émotion, sentiment, pensées) à chaque instant, et en prendre conscience et les transformer. Je trouve que c’est très utile pour mon clown. Comme tu le dis, transformer les émotions en “pate-à-clown”. Et une aide considérable face aux questions “Qu’est-ce qu’il faut faire ?”, “Est-ce que je vais réussir à le faire bien ?” J’ai beaucoup aimé aussi le travail sur les Figures Cachées. Je trouve que les fiches d’identité sont utiles pour clarifier l’identité de ces figures. J’en ai identifié plusieurs nouvelles pendant le stage et après. Plusieurs d’entre elles sont assez bavardes et actives en ce moment ! Enfin, il y a “quelque chose” qui me frappe, dans l’ensemble des stages que j’ai fait avec Clownessence. A chaque fois, je suis étonnée, de la grande bienveillance et délicatesse qui y règne. Il y a, bien sûr, votre bienveillance et votre délicatesse, mais aussi celle que je ressens entre tous les participants. Je trouve ces attitudes et postures très précieuses et belles, pour ma clowne, et parce que, nom d’une pipe, ça fait un bien fou.

• Adeline

Merci encore pour ce stage, je n’en reviens pas de ce que nous sommes capables de faire en si peu de temps ; avec tes conseils et remarques, nous avons découvert quelque chose de précieux qui existe déjà en nous, et ça fait du bien de savoir qu’on a encore des choses à découvrir en soi.

• Marie-José

J’ai adoré jouer avec les mots, les triturer jusqu’à plus soif, inventer des histoires « abracadantesques », laisser mon clown commenter ses errances, ses incompréhensions et jouer en lisant ! Quel réveil de se laisser habiter par son clown éveilleur !

• Jean-Louis

Je suis une habituée du Conte et du Clown et revenir boire à la source : le texte, ma spontanéité … et mon enfant inté-rieur ! Ce fût un riche cadeau et des moments de partages extrêmement forts ! Merci beaucoup pour ces fabuleux moments de Clown Récit’Action !

• Saïda

Plein à dire ! Chanter en lisant fût un plaisir mémorable ! Laisser la forme poétique se dégager d’elle-même, par le corps et la voix, se laisser traverser en ayant l’appui d’un texte, quel régal. Merci aussi pour ta douceur, ton accompagnement, tout en finesse !

• Christine

Anastasia est une meneuse de formation hors-pair. Elle nous transmet son énergie et ses enseignements mais aussi son enthousiasme et sa joie de vivre. J’apprécie sa façon joyeuse de créer des ambiances bienveillantes et dynamisantes.

• Angela

J’ai fondu de joie en découvrant cette approche qui représentait pour moi une sorte de synthèse de tous les secteurs qui m’attiraient : le clown, la danse, l’écriture et le champ de la spiritualité. Le résultat est flagrant de pertinence. Lydie sait nous mener à un enseignement fondamental : quelque soit la situation, il est possible de créer à partir de tout ! C’est tellement réjouissant de découvrir cette réalité créatrice de notre être qu’une fois qu’on y a goûté, on peut plus s’en passer !

• Adélaïde

J’ai osé enfin ouvrir mes ailes et laisser la créativité 360° de ma Clown Éveilleuse prendre la voile, les rames et les rênes de mon existence. J’aime particulièrement le fait que toute cette enseignement puisse aussi être transposé au Grand Stage de La Vie et que toutes ces découvertes puissent être confortées. J’ai adoré comment toutes les pièces du puzzle se sont assemblées au fur et à mesure de la formation et comment elles s’emboîtent les unes aux autres avec une énorme évidence. Lydie est passionnée par cette transmission d’enseignement qui correspond exactement ma vision des choses en terme d’authenticité, de créativité et de spiritualité. C’est un vrai bonheur d’être immergé dans l’énergie fulgurante et profondément joyeuse de nos Clown.e.s en action.

Éléonore

Brigitte Gauci

Wahid Rouana

Clémence Robillard

Fanny Toudic

Julie Berthot

Marianne Guéroult

Nicolas Zadounaïsky

Daphné Serelle

Laurence Kober

Josiane Schirker

Fernand Jourdain

Anne Besse

Elodie Noël

François Freymann

Morgan Lefaucounier

Thierry Alario

Isabelle Chardon

Paul Benezech

Eva Dorph

Céline Nedelec

Cécile Bocchhietti

Freda Hellegouarc'h

Olivier Klett

Pascale Gille

Laurence Charroin

Fidele Baha

Teraimaeva Thuret

Alexis Nicolas

Mélanie Leguerre

Silvia Bossi

Catherine Michel

Sylvie Del Rey

Christiane Moussali

Melissa Richard

Magali Zawadski

Céline Bernard

Marie-Nicole Lamoureux

Michelle Marchand

Laurence Jamet

Catherine Lehec

Paul Kinarian

Corinne Moal

Jany Tardiff

Marie-Paule Carlu

Johanna Deshuissard

Nassera Mouaci

Géraldine Pichon

Raphaella Manzano

Christian Boroli

Sylvie Paillet

Carole Lepan

Marie Laure Lopital

Olivier Genty

Sabine Lievin

Marielle Salpetier

Véronique Boissel

Fabienne Virapin

Catherine Thoinon

Aurore Guerben

Isabelle Lecot

Priscilla Helbert

Didier Pirouault

Isabelle Vieussan

Eric Calimez

Isabelle Vauthier

Ivan Pally

Ljudmilla Pammer

Ludivine Magerat

Virginie Fauchois

Marie Agnès Chaffal

Pierre Gilles Thouret

Muriel Hirsch

Françoise Martineau

Laurence Kober

Isabelle Chardon

Joëlle Ricard

Aline Tassez

Pauline Verdier

Laurence Merel

Laura Conan

Nathalie Bohin

Anne Levesque

Catherine Duval

Catherine Mion

Chantal Lemonnier

Claire Perron

Marc-ian Vaillant

Virginie Mocorrea

Virginie Le Mignon

Franck Juncker

Gilles Krasuski

Valérie Ternisien

Véronique Jorez

Claire Garnabedian

Virginie Lavenant

Véronique Leroux

Julien Dejean

Agnès Delon

Alexandra Launay

Marie-Thérèse Limouzin

Christian Durand

Audrey Martin

Mehdi Zelfa

Benoît Naudot

Les Coordinatrices

Les Co-Créateurs.trices

Nicolas Zadounaïsky

Géraldine Pichon

Catherine Thoinon

CATHERINE THOINON

Daphnée Serelle

Daphné Serelle light

Marie-Thérèse Limouzin

MARIE THÉRÈSE LIMOUZIN2

Isabelle Chardon

Isabelle Chardon

Claire Garnabedian

smart

Virginie Fauchois

fbt

Patrice Buyle

PATRICE BUYLE

Marie-Nicole Lamoureux

Virginie Lavenant

Christian Durand

Christian Durand

Valérie Ternisien

VALERIE TERNISIEN

Isabelle Lecot

Isabelle Lecot

Johanna Deshuissard

Virginie Moccorea

Fernand Jourdain

Dominique Galland

Dominique Galland

Anne Pauzet

Raphaella Manzano

Raphaella Manzano

Catherine Mion

Alice Tassez

Justine Henry

Justine Henry

L'Équipage

Lydie Taïeb, Formatrice
Jean Puijalon, Co-Créateur
Nicolas Zadounaïsky, Dessinateur
Estelle Offroy, photographe
Paula Videira , Assistante de Formation
Anne Lyse Hardesty, Assistante de Formation et Chargée de production
Stéphane Alberici, Artisan créateur de Nez et de Masques
Stéphane Alberici, Artisan créateur de Nez et de masques
Audrey Gervoise, Assistante de Formation
Audrey Gervoise, Assistante de Formation
Khalil Yahmadi, Ingénieur informatique
Géraldine Pichon, Secrétaire de Clownessenciel et de la Fédération des Clownessenciels
Sylvain Rozier, Webmaster
Marie Laure Navelot, Consultante
Diane Frachon, Consultante
Michael Delolme, Infographiste
Sarah Lazarevic, Typographe
Frédéric Coudreau, Reporter
François Puijalon, Concepteur d’applications automatisées
Marion Jenkinson
Marion Jenkinson
Muriel Hirsch, Retranscriptrice
Kristel Payrau, Assistante de Formation
Kristel Payrau, Assistante de Formation
Sonia Derory, Community Manager, Assistante de Formation
Sonia Derory, Community Manager, Assistante de Formation
Isabelle Lecot, Autrice, Coordinatrice de la Communauté des Clownessenciels
Isabelle Lecot, Autrice, Coordinatrice de la Communauté des Clownessenciels
Isabelle Chardon, Formatrice
Isabelle Chardon, Formatrice
Juliette Allauzen, Artiste-Clowne
Juliette Allauzen, Artiste-Clowne
Justine Henry
Justine Henry, Assistante de Formation
Isabelle Gueudré, Animatrice d'Atelier d'Écriture
Isabelle Gueudré, Animatrice d'Atelier d'Écriture

Nos Références